biochimie : le Cycle de Krebs

cycle de Krebs

 

 

Le cycle de Krebs ou cycle des acides tricarboxyliques ou encore cycle de l'acide citrique (citrate) est au centre du métabolisme cellulaire. Il a été découvert par le biologiste Hans Adolf Krebs en 1937.

Il est le point final et commun du catabolisme des glucides, lipides et protides.

 

La nature cyclique de cette séquence réactionnelle a été découverte par Hans Adolf Krebs. Sa fonction principale est l'oxydation des groupements acétyl provenant du pyruvate et qui entrent dans le cycle sous forme d'acetyl-coA (acétylcoenzyme A).

Une fois dégradé par la glycolyse, la voie des pentoses phosphates ou la voie d'Entner-Doudoroff, le glucose en pyruvate est transformé en acétylcoenzyme A et oxaloacétate. Ces deux composés sont le point de départ du cycle de Krebs qui vont être condensés en citrate (d'où le nom du cycle).

 

Le cycle de Krebs se déroule dans la matrice de la mitochondrie, en aérobiose. Les enzymes catalysant cette suite de réactions sont localisées dans la matrice mitochondriale ou au niveau de la membrane interne mitochondriale.

Avec la chaîne respiratoire, le cycle de Krebs est le processus ultime de dégradation des différents métabolites qui seront dégradés en dioxyde de carbone et eau.

 

Moyen Mnémotechnique

Si le citron isole l'acétone, le succinct succès fumera moins haut

(citrate, isocitrate, alphacétoglutarate, succinyl CoA, succinate, fumarate, malate, oxaloacétate)

 

Bilan du cycle de Krebs

Le cycle de Krebs se compose de 8 étapes, chacune est catalysée par une enzyme spécifique. Au cours du cycle sont produites, à partir d'une mole de glucose et jusqu'au stade CO2 et H2O :

_ 2 moles de CO2 _ 4 moles de NADH,H+

_ 1 mole de FADH2

                            _ 1 mole d'ATP

 

Bilan :

 1Glucose + 10NAD+ + 2FAD + 2ADP + 2GDP + 4Pi + 2H2OFPRIVATE "TYPE=PICT;ALT=\rightarrow"6CO2 + 10NADH,H + + 2FADH2 + 2ATP + 2GTP 

Ce qui correspond, après réduction des coenzymes NAD et FAD par la chaîne respiratoire à 38 ATP(maximum théorique possible).Conclusion, l'utilisation du glucose par

respiration aérobie est plus énergétique que les fermentations. 

En présence d'une grande quantité d'acétylCoA, le cycle de Krebs peut être débordé en particulier chez les diabétiques ayant un déficit sévère en insuline ou après un jeûne prolongé, voir Cétoacidose

 

 

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×